La pauvreté augmente dans la Nièvre


Le Secours Catholique vient de publier son bilan statistique de 2021. Il met en évidence l'aggravation de la pauvreté avec l'apparition de nouveaux pauvres.

Les habitants de la Nièvre sont de plus en plus nombreux à avoir besoin de l'association. 1 755 personnes sont venues demandées de l'aide en 2021. Le Secours Catholique souhaite créer un "fraternibus" en 2023 pour sillonner les routes et identifier au maximum les personnes en souffrance. Il devrait tourner en priorité dans les cantons de Decize et La Machine.

Le bilan annuel met en évidence une part croissante de 3 catégories : les hommes seuls en situation de détresse, les retraités avec des pensions trop basses pour avoir une vie décente et des salariés qui n'arrivent plus à joindre les deux bouts.

Le revenu mensuel moyen des bénéficiaires était de 560 euros en 2021. Pour rappel, le seuil de pauvreté en France est à 1 102 euros.

En plus d'aider financièrement les personnes en détresse, le Secours Catholique propose des aides dans les démarches administratives et deux jardins partagés sont à la disposition des bénéficiaires à Nevers et Decize.

Source : JDC